Microprogramme de la semainedu 24 au 28 Avril 2017

 

Imprimer

Réception de l’Hôpital Général de Référence

Écrit par Super Utilisateur le . . Affichages : 1590

Le Ministre de la santé publique fait le point

ministreEn prélude à la réception  officielle de l’Hôpital Général de Référence de Niamey situé au quartier Koira Tégui par le Président de la République Issoufou Mahamadou le mardi 02 août 2016, le Ministre de la Santé Publique, Kalla Moutari a tenu une conférence de presse à son cabinet ce lundi 1er août 2016. Il s’agissait pour le Ministre de porter à la connaissance du public nigérien l’importance de cette infrastructure pour le Niger et surtout les dispositions idoines qui ont été prises par les autorités nigériennes pour qu’il soit effectivement un hôpital de référence, comme son nom l’indique.
Au cours de cette conférence de presse le Ministre Kalla Moutari a répondu aux questions des journalistes sur l’utilité de ce joyau pour la population nigérienne en particulier et surtout pour la sous région en général, le rôle qu’il doit jouer dans l’agencement des centres de santé au Niger, l’aspect hygiène assainissement et plusieurs autres questions. Il est aussi question d’appeler à la compréhension des nigériens sur le maintien de cet hôpital au standing international. Pour le Ministre la Santé, cet hôpital va aider à désengorger les centres de santé  et surtout va permettre de rapprocher davantage les populations de ces centres. Il donne plus de chance aux nigériens non nantis d’avoir des soins de qualité sans se déplacer à l’extérieur du pays.

Le constat général qui se dégage au niveau des centres de santé publics nigériens, c’est la difficulté d’accès aux médecins traitants. Une inquiétude vite levée par le Ministre de la santé qui dira que «des dispositions ont été prises pour assurer les services de santé, non seulement avec les médecins nigériens, mais aussi avec des médecins coopérants chinois, turcs et cubains dans le cadre de la coopération qui existe entre ces différents pays et le  nôtre ». Aussi, un fait qui s’observe, généralement dans les hôpitaux publics, c’est le manque de respect des règles d’hygiène et d’assainissement par certains accompagnateurs qui salissent les lieux et qui viennent en masse pour visiter les malades. Cette situation dira le Ministre est intolérable. Il demande par conséquent la compréhension et plus de disciplines  pour éviter les encombrements préjudiciables au bon fonctionnement de ce centre de santé de renommé sous régional. «Nous allons gérer les accompagnants» a martelé le Ministre. D’ailleurs, les responsables chargés de la gestion de cet hôpital seront désormais jugés sur l’aspect apparent des lieux d’abord, c'est-à-dire l’accueil et surtout la prise en charge des malades. Aussi, à la question cruciale de la gestion de l’Hôpital. Le Ministre a souligné que la Direction Générale sera assurée probablement par un Nigérien qui sera secondé par un chinois. Le Ministre de la santé publique a fini par un appel à l’endroit de la population nigérienne pour un changement de comportement afin de garder l’hôpital  toujours propre. Il leur a aussi demandé de faire de cet hôpital le leur.  
Pour rappel, l’Hôpital Général de la Référence entièrement financé par la République Populaire de Chine à hauteur de 45,7 milliards de francs CFA est composé d’un bâtiment technique à trois étages entouré des bâtiments de consultations générales et urgences, un bâtiment administratif de recherche et de formation, un bâtiment de maladies infectieuses, des pavillons d’hospitalisation et des locaux annexes (cuisine, salles de distribution d’électricité, buanderie, morgue, centre d’oxygène, château d’eau, incinérateur). Le plateau technique est essentiellement composé d’un bloc opératoire de 14 salles d’opération (dont 2 au niveau des urgences).
Cette œuvre qui vient après la construction de plusieurs échangeurs, de nombreux salles de classe et de routes, faut-il le rappeler, est l’une des plus grandes réalisations du président de la république à travers le programme de renaissance.